Media Weekly

Tous les jeudis, l’essentiel de l’info média par les journalistes de Sciences Po Rennes !

Le web se réforme. Les journalistes préparent l’avenir. Les stratégies de V. Bolloré prennent l’eau. Et Snapchat ose les lunettes. Vous n’avez pas tout suivi ? Pas de problème. On rembobine !
  • Le web fait sa révolution

Internet n’est plus américain ! Le 1er octobre, l’Administration américaine a mis fin à sa tutelle sur l’Icann, l’organisme responsable de l’administration d’internet. Basée en Californie depuis 1998, l’organisation dépendait directement du secrétariat d’État américain au commerce. Une situation à laquelle Barack Obama avait promis de remédier à la suite de l’affaire Snowden. Pour mieux comprendre, La Tribune a interviewé Mathieu Weill, président de l’Afnic, l’Association française pour le nommage Internet en coopération.

La loi numérique a été adoptée. Le 28 septembre, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi défendu par Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique. Droit à l’accès au réseau, Open Data, CNIL renforcé, et même « revenge porn », Next Inpact détaille l’ensemble des nouvelles mesures qui réglementeront le numérique français après promulgation du texte.  Un internet mieux régulé et des efforts de transparence, forcément ça fait plaisir ! Pas vrai Bill ?

I approve

  • Nouveaux médias, nouvelles pratiques

Amy Webb décrypte les pratiques médias de demain. C’était à Denver le 17 septembre. Déjà ! Devant l’Online News Association, la fondatrice du Future Today Institute Amy Webb a exposé les futures tendances du journalisme numérique. Crowdlearning, réalité virtuelle, journalisme augmenté, etc. Méta-média revient sur les analyses de la spécialiste en prospective.

Moment déjà utilisé par les journalistes. Accessible depuis le 28 septembre en France, la nouvelle fonctionnalité de Twitter permet de raconter des histoires en tweets sur le réseau social. Les rédaction s’en emparent déjà. L’équipe d’Envoyé Spécial a ainsi reconstitué l’émission consacrée à l’affaire Bygmalion grâce à Moment. Bonne lecture !

Facebook aussi copie Snapchat. Twitter a Moment et ses concurrents, les stories. Depuis le lancement du concept par Snapchat, les réseaux sociaux se réapproprient les « histoires » les uns après les autres. Après l’avoir intégré à Instagram, Facebook propose désormais la fonctionnalité sur Messenger avec Facebook Messenger Day. Seul bémol, la fonctionnalité n’est encore disponible qu’en Pologne, et Facebook n’a pas communiqué sur un éventuel élargissement du service à d’autres pays.

CNN recrute chez Buzzfeed. L’équipe politique de Buzzfeed et son journaliste star, Andrew Kaczynski, ont été recrutés par CNN pour couvrir la fin de la campagne présidentielle américaine. Une embauche qui intervient deux mois après que Jeff Zucker, le responsable web de CNN, ait déclaré que Buzzfeed n’était pas un média légitime. L’arrivée d’Andrew Kaczynski à CNN tend toutefois à prouver le contraire. La fin du conflit de légitimité entre anciens et nouveaux médias ?

  • Semaine difficile pour Vincent Bolloré

L’accord entre Vivendi et Mediaset toujours en discussion. Après avoir remis en cause un premier accord avec le groupe italien Mediaset, la multinationale de V. Bolloré continue de négocier pour en obtenir la révision. L’objectif pour Vivendi : ne pas subir les pertes de Mediaset Premium, la filiale de télévision payant du groupe, déficitaire au moins jusqu’en 2018.
Malgré des points d’achoppement entre les partis, Vivendi espère profiter d’un rapprochement de Mediaset avec Telecom Italia pour imposer ses conditions. Mediaset se réserverait toutefois la possibilité d’activer une « procédure judiciaire d’urgence » pour « non-exécution » du contrat. Pas si simple, la convergence des médias et des télécoms européens.
Pour rappel, le groupe Mediaset, détenu à 34 % par la famille Berlusconi, contrôle des chaines de télévision en Italie et en Espagne.

Ubisoft échappe encore à l’administration Bolloré. Premier actionnaire de l’entreprise d’édition de jeux vidéos, le magnat breton n’a nommé personne au conseil d’administration d’Ubisoft le 29 septembre. L’assemblée générale des actionnaires de l’entreprise était pourtant l’occasion. Soutenu par ses actionnaires, le PDG de la société, Yves Guillemot se félicite de cette « victoire ». Rayman et ses créateurs peuvent encore souffler.

rayman

  • Les mauvais tournants du virage numérique

Le Times renonce à son application Times Weekly. Le quotidien britannique va fermer l’application mobile lancée en janvier 2016 et accessible via un abonnement mensuel de 3.99$. Destinée à conquérir un public international, Times Weekly app n’a pas « réussi à générer suffisamment d’intérêt pour être viable » précise NiemanLab. L’application devait pourtant permettre au quotidien de diversifier ses sources de revenus numériques. Sur internet, le Times a fait le choix strict du Paywall, où seuls les internautes ayant souscrit un abonnement peuvent accéder aux articles.
En août, le New York Times avait aussi décidé de fermer une application mobile payante pour les mêmes raisons. Le modèle économique de l’information sur application reste encore à découvrir.

Sombres perspectives pour l’emploi des journalistes aux États-Unis. Après avoir plus que triplé entre 2005 et 2015, le nombre de journalistes officiant pour les nouveaux médias en ligne stagne. C’est du moins ce que déduit la Columbia Journalism Review de l’analyse de données du « Bureau of Labor Statistics ». Ces nouveaux emplois n’ont toutefois pas compensé les nombreux licenciements de journalistes dans les rédactions. Une perspective qui a des conséquences directes sur la qualité des contenus publiées, alerte la revue.
Ci-dessous, en rouge les emplois de journalistes dans la presse, en bleu les emplois dans les nouveaux sites d’information en ligne.

screen-shot-2016-09-27-at-11-23-06-am

  • L’info Fashion

Le Geek, c’est chic ! Après Google, Snapchat se lance à son tour lance dans les lunettes connectées. Baptisées « Spectacles », les lunettes rétro de la start-up américaine permettront de capter des films de 10 secondes et de les enregistrer directement sur son mobile via le bluetooth. Aucune date n’a encore été communiquée sur le lancement des « Spectacles », qui ne devrait coûter que 129$ la paire. D’ici à ce qu’elles s’invitent sur les défilés parisiens, il n’y a qu’un pas.

geek-chic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s