Du Luxembourg à la Syrie : retrouvez l’actualité médiatique de la semaine

Liberté de la presse, Prix Varennes, Elkabbach et gros poissons. Un compte-rendu copieux pour vous mettre en appétit avant les fêtes de fin d’année.

Luxleaks : Luxembourg contre lanceurs d’alerte épisode 2

« Suite aux révélations Luxleaks, ils ont contribué à une plus grande transparence et équité fiscale. Les deux prévenus ont donc agi dans l’intérêt général et contre des pratiques d’optimisation fiscale moralement douteuses. » Malgré ce portrait flatteur dressé par le ministère public luxembourgeois, les deux lanceurs d’alerte en question, Antoine Deltour et Raphael Halet, ont respectivement été condamnés à douze mois de prison avec sursis et 1500 euros d’amende et neuf mois de sursis et 1000 euros d’amende le 29 juin dernier.

De retour devant les tribunaux pour l’ouverture de leur procès en appel, ils sont accompagnés par le journaliste Edouard Perrin, acquitté en première instance et soutenus par certains médias ou membres de la société civile.

 

Les accusés risquent jusqu’à plusieurs années de prisons fermes pour « vol, violation du secret professionnel, accès frauduleux dans un système informatique et blanchiment de documents soustraits » mais ne regrettent pas leur geste qui, selon Edouard Perrin, a servi « d’accélérateur » sur certains débats concernant les politiques fiscales.

 

Radio : Elkabbach poussé vers la sortie 

Une petite séisme. Voilà l’effet produit par le communiqué du groupe Lagardère annonçant le remplacement par l’actuel directeur de l’information d’Europe 1, François Namias, de l’inusable Jean-Pierre Elkabbach sur le créneau de l’interview politique de 8 heures 20. Figure incontournable de la radio et du paysage médiatique français, ce dernier quitte un poste qu’il a occupé sans discontinuer pendant 29 années. Au cœur du remaniement décidé par le PDG de Lagardère Active, Denis Olivennes, il fait notamment les frais de mauvaises audiences et de sa sortie ratée face à Bruno Le Maire lors du dernier débat des primaires de la droite. Recasé les samedis et dimanches pour « renforcer l’offre politique du week-end », il aura toutefois l’occasion de continuer à enrichir son palmarès de répliques mémorables.

 

Economie des médias : ça bouge chez les poids lourds

D’un côté le président de Vivendi et de l’autre celui de Mediaset. Plus connus sous les noms de Vincent Bolloré et Silivio Berlusconi, les deux mastodontes se livrent un bras de fer musclé provoqué par le milliardaire breton.

 

Il y a peu, les deux hommes entretenaient encore des relations amicales. Il était alors question de créer un « Netflix du sud », capable de s’imposer comme l’une des références mondiales en matière de vidéo à la demande, avec comme point d’orgue le rachat par Bolloré de la filiale de télévision payante : Mediaset Premium. L’accord a depuis été annulé, l’affaire portée devant les tribunaux et surtout, la société du français a brutalement acquis 20% de celle de l’Italien. Pour en prendre le contrôle ? Pour le forcer à revenir à la table des négociations ? Pour servir les intérêts de Telecom Italia dont il est propriétaire ? Affaire à suivre…

… Tout comme le potentiel rachat de Canal + par Orange.  L’opérateur a indiqué par la voix de son président Stéphane Richard être intéressé par une éventuelle acquisition : « si Canal + était à vendre ». Depuis quelques mois, les deux entreprises mènent une collaboration fructueuse qui permet à Orange de proposer à prix cassé les chaines thématiques de Canalsat et à l’entreprise de Vincent Bolloré de comptabiliser de nouveaux abonnés. Si de multiples discussions ont eu lieu, ce dernier n’aurait toutefois pas l’intention de céder son groupe audiovisuel.

Contrairement au Breton, RTL et M6, respectivement représentés par Christopher Baldelli et Nicolas de Tavernost, ont concrétisé leur union.

 

Le second rachète le groupe du premier pour former un nouvel ensemble pesant 1,4 Milliard de chiffre d’affaire et disposant d’une régie publicitaire unique. L’objectif affiché est de croître via la concentration, en profitant notamment des compétences de chacun pour proposer de meilleurs sites d’informations, bien que selon Christopher Bardelli : « les deux métiers de la radio et de la télévision conserveront leurs marques et leurs lignes éditoriales propres. »

 

Récompenses : Le prix Varennes remporté par un journaliste Syrien

Décembre marque, comme chaque année, le temps des distinctions. Moins connu que le Ballon d’Or (remporté cette semaine par le Portugais Cristiano Ronaldo au cœur des révélations des Football Leaks), le prix Varenne récompense cette année le Syrien Karam Al-Masri.

 

Collaborateur de l’AFP né il y a 25 ans à Alep,il a été couronné pour son reportage « Abou Omar, collectionneur de voitures à Alep en guerre », l’histoire d’un vieil homme qui a choisi de rester à Alep pour prendre soin de ses voitures de collection.

 

Bonus :

Le père Noel vous souhaite de joyeuses fêtes et vous donne rendez-vous l’année prochaine pour notre prochaine revue de presse sur l’actualité des médias.

pere-noel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s